Précédent

J’utilise PictoTask depuis maintenant un an pour mon fils de 12 ans qui est atteint de Troubles du Spectre de l’Autisme, et de Troubles Déficitaires de l’Attention avec Hyperactivité (et impulsivité).

J’aurais tellement aimé connaître cette application avant…

En effet, depuis qu’il possède sa montre, mon fils a beaucoup progressé.

Pour tout dire, au départ, j’avais quelques réticences car je ne suis pas très douée avec ce genre d’objets « high-tech », et j’avais peu que cela soit deviennent un simple jouets à ses yeux, mais je me suis lancée en voyant la démo sur le site PictoTask.

J’ai acheté une montre d’occasion puis l’appli, et grâce à son concepteur, Cyril, qui m’a guidé pour le démarrage, j’ai pu rapidement préparer les plannings et séquences pour mon fils.

J’ai pu choisir les pictos qui lui convenaient (simple, en noir et blanc) et ajouter mes commentaires précisant ce qu’il devait faire.

Les deux ou trois premiers jours, mon fils avait tendance à « jouer » avec la montre (c’est pourquoi il me tardait que Cyril créée la « sienne », bien plus « sécurisée » qu’une montre basique), puis il a très vite appris à s’en servir à bon escient.

Après quelques semaines d’utilisation, mon fils commençait à intégrer certaines actions à entreprendre, très vite il n’a plus eu besoin des séquences. J’ai donc remodelé tout ça, pour n’y laisser que le planning des actions et activités de la journée.

De plus, le fait de pouvoir visualiser les tâches suivantes lui permettait d’anticiper les choses, ce qui lui a facilité le quotidien, surtout les jours où il n’avait pas classe.

Cela lui a permis d’accéder à une certaine gestion du temps et une organisation qui lui permettait de ne plus être « en panique » lors des changements d’activités.

Pour les « gestes du quotidien », cela est devenu plus facile pour lui, dans le sens où un rythme était installé… Malgré le fait que cela ait toujours été le cas, de par diverses tentatives.. Je tiens à préciser que nous avions déjà utilisé des plannings en picto, affichés partout dans la maison, ce qui était compliqué pour lui car notre logement ayant plusieurs étages, nous étions obligés de tout multiplier, et pour lui c’était très/trop compliqué, alors nous étions passé à des consignes orales, mais cela m’obligeait à être derrière lui en permanence, or, à plus de 10 ans, il en avait un peu marre que « maman le suive partout »..

Bref, il n’y a que PictoTask qui ait su le motiver à faire les choses « de bon coeur ». Il y trouve, je pense, un aspect « ludique » assez attrayant pour lui.

J’ai progressivement enlevé des parties de la journée, me rendant compte qu’il arrivait à anticiper.

Maintenant, il n’a plus vraiment besoin que la montre (ou moi même) lui dicte ce qu’il a à faire le matin avant de partir à l’école, il a appris à faire seul et a bien intégré les actions à entreprendre (cela a pris près d’un an).

Pour le moment, elle reste nécessaire le soir, après les cours. Au collège, il ne souhaite pas l’utiliser car il a trop peur de la perdre, de la casser ou se la faire voler, puis il a la chance d’avoir une AVS en permanence avec lui, donc, il (nous) en ressent moins le besoin.

Lorsqu’il rentre, il la met de suite à son poignet ou a proximité, cela le rassure, et lui permet de ne pas avoir à penser à tout, ce qui lui est de toute façon encore impossible du fait de la fatigue accumulée après une journée de cours.

Je suis persuadée que si nous avions connu tout ceci plus tôt, il aurait pu acquérir cette autonomie plus vite et surtout plus tôt et cela aurait peut être évité un « épuisement général » comme nous l’avons vécu il y a quelques années.

Pour résumer, PictoTask est, en mon sens, une magnifique création, et d’une utilité indiscutable.

Maintenant il me tarde d’avoir les moyens de pouvoir acheter la montre, qui me/nous permettra une plus grande liberté grâce à ses fonctionnalités « gps » et « alertes ». Mon fils grandit, il aimerait être plus libre de se déplacer et avec cette nouvelle montre, cela me permettrait de le laisser faire tout en étant rassurée et lui aussi.